Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
passion-cuisine-de-sylvie.over-blog.com/

Articles récents

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

31 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Gaufre, #Liègeoise, #Liège, #Dessert, #Gâteau, #Vanille, #Pignon, #Sucre perlé

C'est un de mes plus beaux souvenirs avec ma Grand-Mère maternelle. Elle me gardait quand j'étais petite et elle faisait souvent des gaufres, des bugnes et des chichis pour toute la famille.

Sa recette ne s'est heureusement pas perdue et nous en faisons régulièrement. Je la partage donc aujourd'hui.

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

Ingrédients

 

500 g de farine

200 g de sucre en poudre

1/2 sachet de levure chimique

4 œufs

1 cuillère à café d'extrait de vanille

250 g de beurre fondu

50 g de pignons

50 g de sucre perlé

 

Préparation

 

Verser la farine, le sucre en poudre et la levure dans un saladier et bien mélanger.

Ajouter les œufs et l'extrait de vanille, puis le beurre fondu.

Ajouter enfin les pignons et le sucre perlé. Laisser reposer 1/2 heure.

Faire chauffer le gaufrier et déposer l'équivalent d'une bonne cuillère à soupe sur chaque empreinte. Laisser cuire jusqu'à ce que les gaufres soient dorées.

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère
Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère
Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Brioche à effeuiller aux pralines roses

24 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie

J'adore les pralines roses et j'adore la brioche. Ce qui me plaît par dessus tout avec les pralines roses, c'est quand elles fondent et qu'elles caramélisent. C'est pour çà que je tapisse toujours le fond et les côtés de mes moules avec du beurre recouvert de sucre en poudre et que je dépose au fond des pralines. Si je fais des brioches sans moules, je mets toujours des pralines en dessous et sur le pourtour pour obtenir cette délicieuse caramélisation.

Il faut faire attention aux pralines que l'on utilise car toutes les pralines que l'on trouve dans le commerce ne sont pas bonnes. Dans ma région, il y en a qui ont un goût fortement chimique et celles-là, je ne les aime pas, mais vraiment pas du tout.

Comme toujours pour les brioches et les pâtes levées en général, il faut utiliser une farine riche en gluten (farine de gruau ou farine blanche type 45) qui va conférer à la pâte son élasticité et son extensibilité.

Brioche à effeuiller aux pralines roses

Ingrédients : (pour 3 belles brioches)

 

560 g de farine type 45

12 g de sel

70 g de sucre en poudre

30 ml de lait tiède

1/2 cube de levure de boulanger fraîche (21 grammes)

300 g d'œufs entiers (environ 6 œufs moyens)

1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

250 g de beurre coupé en dés

150 g environ de pralines roses concassées

 

1 jaune d'œuf

Un peu de lait

Un peu de sucre en poudre

 

Préparation :

 

La veille

Emietter la levure dans le lait tiède et laisser se développer pendant 15 minutes.

Verser et mélanger la farine, le sel et le sucre dans le bol d'un robot muni du crochet.

Ajouter les œufs, l'eau de fleur d'oranger et la levure et pétrir à vitesse 1 pendant 15 minutes. On voit alors apparaître l'élasticité due au gluten sous la forme de longs fils.

Ajouter le beurre en dés et pétrir 15 minutes de plus. On obtient une pâte lisse et légèrement collante.

Filmer la pâte, ou comme moi, la mettre dans un grand sachet zippé et laisser pointer toute la nuit au réfrigérateur.

Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses
Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses
Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses

Le lendemain

Badigeonner au pinceau 3 barquettes à cake moyennes avec du beurre ramolli au micro ondes puis saupoudrer avec du sucre (comme on le ferait avec de la farine).

La pâte va beaucoup lever, il faut donc prévoir des moules assez hauts ou ne les remplir qu'à moitié sur la hauteur.

Sortir la pâte du frais et la déposer sur le plan de travail fariné.

Dégazer la pâte puis l'étaler en un grand rectangle.

Découper des bandes puis des rectangles. Saupoudrer un premier rectangle avec des pralines, déposer un second rectangle dessus et saupoudrer de pralines. Remplir les moules en les gardant en position verticale, c'est plus facile).

Recommencer l'opération jusqu'à épuisement. Penser à déposer quelques morceaux de pralines sous le premier rectangle de pâte et au fond des moules.

Laisser lever la pâte dans un endroit tempéré à l'abris des courants d'air.

Pour ma part, je laisse lever dans mon four à 37°C pendant au moins 1/2 heure ou jusqu'à ce que la pâte double de volume (et elle va le faire....).

Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses
Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses

Préchauffer le four à 160°C en chaleur tournante.

Mélanger un jaune d'œuf, un peu de lait et un peu de sucre. Appliquer avec un pinceau sur les brioches.

Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses

Enfourner pour 20 minutes.

Une incroyable bonne odeur envahit alors la maison.... Que du bonheur !!!

Laisser refroidir, si c'est possible car on est vraiment tenté de goûter sur le champs, donc il vaut mieux ne pas commencer car cette brioche et vraiment moelleuse, légère et tellement parfumée...

Pour la démouler, passer délicatement un couteau le long des parois des moules et démouler sur un plat de service.

Brioche à effeuiller aux pralines rosesBrioche à effeuiller aux pralines roses
Brioche à effeuiller aux pralines roses

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Crêpes Suzette

24 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Crêpe, #Suzette, #Citron, #Chandeleur, #Orange, #Grand Marnier

La crêpe Suzette trouve son origine (comme beaucoup de recettes) dans un accident.

Alors que le jeune apprenti pâtissier Henri Charpentier confectionnait des crêpes devant le Prince de Galles de l'époque à l'aide d'un petit fourneau à alcool portatif, Il renversa de l'alcool sur sa pile de crêpes qui s'enflammèrent avec la proximité du fourneau.

Il ajouta du sucre dessus, qui caramélisa immédiatement au contact du feu, et déclara qu'il venait d'inventer une nouvelle façon de faire des crêpes en l'honneur de Son Altesse Royale. Le Prince, très flatté, se retourna vers sa ravissante invitée prénommée Suzette et demanda au pâtissier de baptiser sa nouvelle recette "Crêpe Suzette" en hommage à sa beauté.

Crêpes Suzette

Ingrédients (pour 16 crêpes Ø 20 cm)

 

Pâte à crêpes

240 g de farine

1/2 litre de lait

2 œufs

1 pincée de sel

2 cuillères à soupe d'huile d'olive

2 cuillère à café de rhum

 

Pour la sauce Suzette

200 g de sucre en poudre

Jus de 4 oranges (ou 12 clémentines)

Jus de 4 citrons

250 g de beurre coupé en dés

1 verre à liqueur de Grand-Marnier

 

Préparation

 

1. Crêpes

Mettre tous les ingrédients dans le bol d'un robot et mixer jusqu'à obtention d'une pâte homogène sans grumeaux. (Sans robot, procéder de même avec un mixer plongeant).

Laisser reposer la pâte au moins une heure.

Préparer les crêpes en versant 1/2 louche dans une poêle anti-adhésive assez chaude sans matière grasse. Les retourner dès que le bord commence à se colorer.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette

2. Sauce Suzette

Mettre le sucre dans une poêle chaude. Dès que le sucre a fondu en caramel, ajouter le jus des fruits (on obtient entre 250 et 280 ml de jus).

Laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que le caramel soit bien fondu dans le jus.

Ajouter le beurre. Dès qu'il est complètement fondu, ajouter le Grand-Marnier et flamber.

Laisser réduire quelques minutes.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes Suzette

Passer chaque crêpe dans la sauce en veillant à bien imprégner toutes les faces des crêpes. Plier en deux puis en quatre.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette

Déposer les crêpes dans le plat de service et napper du jus restant.

Crêpes Suzette

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

12 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Biscuit, #Cookie, #Cranberries, #Canneberge, #Avoine, #Flocon

Ces biscuits sont moelleux à l'intérieur et croquants à l'extérieur. Ils contiennent peu de matière grasse et surtout de bons flocons d'avoine dont on connaît les bienfaits. Les flocons d'avoine ont un indice glycémique faible, offrent un bon apport de protéines et sont riches en fibres ce qui favorise le transit. Pourquoi s'en priver donc ?

Ils sont partis tellement vite que j'ai du faire plusieurs fournées....

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

Ingrédients (pour 24 biscuits)

 

60 g de beurre mou

100 g de sucre semoule

100 g de sucre de canne non raffiné rapadura

2 œufs

2 cuillères à café d'extrait de vanille

200 g de farine

130 g de flocons d'avoine

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

 

Option :

100 g de cranberries séchées

 

Préparation

 

Mélanger le beurre et les sucres et bien amalgamer. Ajouter les œufs et l'extrait de vanille. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries
Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

Ajouter la farine, la levure et le sel. On peut ajouter les cranberries à ce moment-là ou rouler la pâte dans les cranberries avant cuisson.

Former une boule (la pâte est collante).

Laisser reposer au frais une bonne heure, idéalement toute la nuit.

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

Préchauffer le four à 180°C.

Rouler la pâte en boudin et le découper en 12.

Former une boule avec chaque pâton et les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier cuisson.

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

Enfourner pour 15 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberriesCookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries
Cookies aux flocons d'avoine avec ou sans cranberries

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

1 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Brioche, #Roi, #Galette, #Epiphanie, #Fleur, #Oranger

J'ai trouvé la pâte des fougasses à l'anis et aux écorces d'oranges confites tellement légère que j'ai voulu essayer de faire une brioche des rois avec la même pâte qui contient très peu de beurre.

Verdict : excellente.

On prend les mêmes et on recommence..... Préparation sur trois jours, une bonne brioche, çà se mérite :)

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites
Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Ingrédients (Pour 2 grandes brioches)

 

Levain

180 g de farine T55

110 g de lait entier

42 g de levure fraîche de boulanger (1 cube)

 

Pâte

420 g de farine T55

100 g de sucre

7 g de sel

La totalité du levain de la veille

2 œufs + 1 jaune d'œuf (l'ensemble œufs + jaune pesant ± 120 g)

65 g d'huile d'olive

38 g d'eau de fleur d'oranger

25 g d'eau

70 g de beurre doux en dés

 

40 g d'écorces de cédrats confits en dés

40 g d'écorces d'oranges confites en dés

ou

80 g de mélange de fruits confits en dés

 

Optionnel

1 jaune d'œuf

2 ml de lait

1/2 cuillère à café de sucre

 

2 fèves

 

Déco

Nappage miroir neutre

Sucre en poudre

Fruits confits

 

Préparation

 

Jour J-2

Préparer le levain.

Mettre la farine et le lait dans un bol. Emietter la levure fraîche dessus. Mélanger et laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Jour J-1

On a obtenu un beau levain.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Mettre la farine, le sucre, le sel, les œufs et le jaune, l'huile d'olive, la fleur d'oranger et l'eau dans le bol d'un robot équipé du crochet.

Faire tourner pendant environ 10 minutes puis ajouter le beurre coupé en dés.

Pétrir jusqu'au plein développement du gluten (on voit la formation de fils, la pâte devient élastique, si elle casse quand on tire dessus, il faut pétrir encore).

Ajouter les dés de cédrat confit et les dés d'oranges confites. Pétrir juste pour bien homogénéiser.

Débarrasser dans un un grand saladier, couvrir (ou comme moi dans un grand sac à zip fariné) et laisser lever au réfrigérateur toute la nuit.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites
Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Jour J

Sortir la pâte du réfrigérateur. Elle a bien levé pendant la nuit au frais.

La débarrasser sur le plan de travail.

(J'ai obtenu une pâte de 1,340 kg, ce qui a fait deux brioches de 670 g).

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Scinder la pâte en deux pour faire deux brioches.Garder au frais la moitié non utilisée.

J'ai choisi de faire deux formes différentes, une traditionnelle en couronne lisse et une en couronne en foirme de fleur avec six boules.

Pour la couronne lisse, faire une boule, l'aplatir, faire un trou au centre et l'agrandir au fur et à mesure en faisant tourner la couronne dans les mains autour du trou.

Insérer la fève en dessous.

La déposer sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé. Laisser lever 30 minutes dans le four réglé à 40°C.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites
Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Pour la couronne fleur, diviser la pâte en 6 pâtons de poids égal.

Faire six boules.

Les déposer sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé en les espaçant bien.

Insérer la fève en dessous dans l'une des boules.

Laisser lever 30 minutes dans le four réglé à 40°C.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Les brioches ont bien levé.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Sortir les brioches du four.

Préchauffer le four à 160°C.

Etape optionnelle, (je l'ai fait), la couleur des brioches sera plus soutenue : mélanger le jaune d'œuf, le lait et le sucre et appliquer ce mélange sur les brioches.

Enfourner pour 20 minutes. J'ai cuit les deux en même temps en inversant les brioches de place à mi-cuisson.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Recouvrir les brioches de nappage miroir avec un pinceau.

Décorer avec des fruits confits et saupoudrer de sucre en poudre l'extérieur et l'intérieur des brioches.

Brioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confitesBrioche des Rois à la fleur d'oranger, aux écorces de cédrat et d'oranges confites

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Galette des Rois à la crème d'amande

1 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Epiphanie, #Roi, #Galette, #Amande, #Frangipane, #Fève

C'est tellement bon la galette de Rois à la crème d'amande, pourquoi s'en priver alors que c'est tellement facile de la faire soi-même. Bon d'accord si on veut faire sa pâte feuilletée, c'est un peu plus compliqué, mais pas insurmontable.

En ce qui concerne la garniture, il y a plusieurs solutions, soit la frangipane (2/3 crème d'amande et 1/3 crème pâtissière), soit crème d'amande toute seule, ce qui est ma version préférée.

Galette des Rois à la crème d'amande

Ingrédients

 

2 pâtes feuilletées épaisses de 280 g

ou pâte feuilletée maison

 

140 g d'amandes en poudre

100 g de sucre en poudre

75 g de beurre mou

2 œufs

1 cuillère à soupe de rhum

1 fève

 

1 jaune d'œuf

Sirop de sucre

Sucre glace

 

Préparation

 

Verser la poudre d'amandes, le sucre et le beurre dans un saladier. Bien écraser à la fourchette pour obtenir un mélange homogène. Il ne doit pas rester de beurre apparent.

Ajouter le rhum et les œufs et bien mélanger.

 

Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande
Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande

Préchauffer le four à 200_C.

Etaler la pâte feuilletée. Verser la crème d'amandes au centre. Ajouter la fève.

Passer un pinceau avec un peu d'eau sur les bords de la galette.

Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée.

Faire des décorations avec la pointe d'un couteau.

Dorer avec le jaune d'œuf.

 

Version avec pâte feuilletée du commerce :

Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande
Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande

Version avec pâte feuilletée maison et crème frangipane :

Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande
Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande

Enfourner pour 20 minutes.

Je baisse la température à 160°C au bout de 15 minutes.

A la sortie du four, passer du sirop de sucre sur le dessus de la galette pour lui donner du brillant.

Saupoudrer avec du sucre glace.

Laisser refroidir la galette sur une grille.

Galette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amandeGalette des Rois à la crème d'amande

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Sablés aux couleurs de Noël

26 Décembre 2015 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Sablé, #Biscuit, #Noël, #Sucre, #Escargot, #Roulé, #Damier

Quand on les voit, on a envie de croquer dedans.

J'utilise toujours la même recette de base et les variantes sont infinies quant à la forme, aux couleurs et aux saveurs.

On peut ajouter des graines (anis, lavande, sésame, etc), des fruits secs (noisettes, noix, amandes, etc), des parfums (vanille, citron, noisette, chocolat), du chocolat, des perles de sucres, etc, etc....

Tout est permis.

La seule constante étant de ne pas dépasser le temps de cuisson pour que les sablés ne soient pas trop cuits.

Bref, j'adore préparer ces biscuits qui ne font pas long feu.

Sablés aux couleurs de Noël

Ingrédients

 

Pâte incolore

100 g de beurre mou

100 g de sucre en poudre

1 œuf

50 g de poudre d'amandes

170 g de farine

Extrait de vanille

 

Pâte colorée

100 g de beurre mou

100 g de sucre en poudre

1 œuf

50 g de poudre d'amandes

170 g de farine

Extrait de vanille

Colorant rouge Noël

 

Billes de sucre vertes, rouges et blanches.

 

Préparation

 

Procéder de la même façon pour chaque pâte :

Mêler à la fourchette le beurre mou et le sucre (et le colorant rouge). Ajouter l'œuf et la vanille et bien mélanger.

Ajouter enfin la poudre d'amandes et la farine puis former une boule. (Ajouter juste un peu de farine pour pouvoir former la boule sans que la pâte colle aux mains).

Laisser reposer 1 heure minimum les pâtes au frais.

Etaler chaque pâte en veillant à ne pas trop fariner le plan ni le dessus sinon les deux pâtes n'adhérerons pas bien.

Poser les pâtes l'une sur l'autre. Rouler bien serré en un long boudin puis remettre au frais encore une bonne heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Sortir le boudin du frais et découper des tranches de 4/5 mm d'épaisseur.

Rouler les disques dans les billes de sucre et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfourner pour 10 minutes.

Laisser refroidir sur une grille.

Sablés aux couleurs de Noël
Sablés aux couleurs de NoëlSablés aux couleurs de NoëlSablés aux couleurs de Noël
Sablés aux couleurs de NoëlSablés aux couleurs de Noël

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

16 Novembre 2015 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Fougasse, #Anis, #Orange, #Confite, #Ecorce, #Pompe, #Huile, #Noël, #Provence

Voici une autre version de pompe à huile, toujours avec de la fleur d'oranger mais avec en plus des grains d'anis vert et des écorces d'oranges confites.

Encore une spécialité provençale qui fait partie des treize desserts de Noël.

C'est juste une tuerie que j'adore préparer.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Ingrédients (Pour 8 moyens ou 12 petits)

 

Levain

180 g de farine T55

110 g de lait entier

42 g de levure fraîche de boulanger (1 cube)

 

Pâte

420 g de farine T55

100 g de sucre

7 g de sel

La totalité du levain de la veille

2 œufs + 1 jaune d'œuf (l'ensemble œufs + jaune pesant ± 120 g)

65 g d'huile d'olive

38 g d'eau de fleur d'oranger

25 g d'eau

70 g de beurre doux en dés

6 g de grains d'anis

70 g d'écorces d'oranges confites en dés

 

Sucre en poudre

50 g d'huile d'olive

50 g d'eau de fleur d'oranger

 

Préparation

 

Jour J-2

Préparer le levain.

Mettre la farine et le lait dans un bol. Emietter la levure fraîche dessus. Mélanger et laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Jour J-1

On a obtenu un beau levain.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Mettre la farine, le sucre, le sel, les œufs et le jaune, l'huile d'olive, la fleur d'oranger et l'eau dans le bol d'un robot équipé du crochet.

Faire tourner pendant environ 10 minutes puis ajouter le beurre coupé en dés.

Pétrir jusqu'au plein développement du gluten (on voit la formation de fils, la pâte devient élastique, si elle casse quand on tire dessus, il faut pétrir encore).

Ajouter les grains d'anis et les dés d'oranges confites. Pétrir juste pour bien homogénéiser.

Débarrasser dans un un grand saladier, couvrir (ou comme moi dans un grand sac à zip fariné) et laisser lever au réfrigérateur toute la nuit.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Jour J

Sortir la pâte du réfrigérateur. La peser et la diviser en douze parts égales.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Etaler chaque pâton avec la paume de la main en forme ovale.

Découper trois encoches au centre. J'ai utilisé une carte de fidélité format carte de crédit (une que j'utilise très rarement et bien nettoyée bien sûr). Puis découper quatre petites encoches à l'extérieur entre chaque encoche du centre.

Déposer les fougasses sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé et laisser lever trente minutes à température 40°C dans le four ou jusqu'à ce que la pâte double de volume si la température ambiante n'est pas très élevée.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante.

Enfourner à mi-hauteur deux plaques à la fois pour 12 minutes en inversant les plaques à mi-cuisson (passer la plaque de dessous au dessus et vice-versa).

Mélanger l'huile d'olive et la fleur d'oranger.

Dès la sortie du four, badigeonner les fougasses avec le mélange huile d'olive/fleur d'oranger en l'agitant très souvent avec le pinceau car l'huile remonte à la surface.

Saupoudrer immédiatement avec le sucre en poudre.

Laisser refroidir sur une grille.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

16 Novembre 2015 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Fougasse, #Boulange, #Oranger, #Fleur, #Pompe à huile, #Noël, #Dessert, #Treize desserts

La pompe à huile est une fougasse parfumée à la fleur d'oranger et fait partie des treize desserts de Noël de notre belle Provence.

J'ai retrouvé les saveurs des fougasses de mon enfance lors d'un cours de cuisine avec Vincent Catala, Chef Pâtissier, pendant lequel nous avons revisité ces fameux treize desserts de Noël (Ce cours fera l'objet d'un article ultérieur).

Ce jour-là nous avons revisité la pompe à huile avec de l'huile d'olive du Moulin d'Opio façon baba au Marc de Provence.

La recette que je développe ici a donc été adaptée pour la fougasse traditionnelle.

Cette recette est réalisée sur trois jours.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Ingrédients (pour 8 fougasses moyennes)

 

600 g de farine type 55 (200 g + 400 g)

40 g de levure de boulanger fraîche

110 ml d'eau tiède

30 ml d'eau de fleur d'oranger

125 g de sucre de canne

3 œufs

150 g d'huile d'olive

1 zeste d'orange

 

A la sortie du four

25 ml d'eau de fleur d'oranger

25 ml d'huile d'olive

Sucre en poudre

 

Préparation

 

Jour J-2 / Préparation du levain

Emietter la levure dans l'eau tiède et la fleur d'oranger. Ajouter 200 g de farine.

Bien mélanger, filmer et laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.

 

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Jour J-1 / Préparation de la pâte

Le levain a bien fermenté. Enlever le film et ajouter le zeste d'une orange non traitée.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Mettre le reste de farine (400 g) dans le bol d'un robot muni du crochet avec le sucre de canne, le sel, l'huile d'olive et les œufs.

Laisser tourner quelques minutes à vitesse moyenne.

Ajouter le levain avec les zestes d'orange et poursuivre le pétrissage à voitesse moyenne jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et brillante.

Filmer la pâte et la laisser reposer toute la nuit au réfrigérateur.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Jour J - Façonnage et cuisson

Préchauffer le four à thermostat 180°C.

Verser la pâte sur le plan de travail et la détailler en huit parts égales.

Garder la pâte non utilisée au frais pendant le façconnage de chaque fougasse.

Chasser l'air des pâton et les mettre en forme avec la paume de la main.

Faire des entailles au ciseau comme sur une feuille.

Déposer les fougasses sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Laisser lever jusqu'à ce qu'elles doublent de volume.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Enfourner pour 12 à 15 minutes en chaleur tournante (à adapter en fonction de chaque four). Les fougasses doivent être dorées mais pas trop colorées.

Dès qu'elle sont sorties du four, badigeonner au pinceau le dessus des fougasses avec le mélange huile d'olive/eau de fleur d'oranger. On entend alors un délicieux crêpitement, j'adore...

Saupoudrer les fougasses avec un peu de sucre en poudre.

Laisser refroidir sur une grille.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Bonne dégustation !!

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Voir les commentaires

Gâteau moelleux au chocolat en poudre

1 Novembre 2015 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Gâteau, #Chocolat, #Dessert, #Moelleux, #Ovomaltine, #Cacao

Cette année, j'ai beaucoup de mal avec le changement d'heure et tous les matins, je suis debout à 06:00 !!!!

N'étant pas très canapé-télé, en ce beau dimanche matin, je me suis mise à cuisiner. J'ai commencé par des flanby maison, ce gâteau moelleux au chocolat dont la recette originale se trouve ici et un superbe feuilleté aux pommes. Et voilà, il est 10:00 et tout est fini !!!!

La recette originale se fait avec du Nesquick, j'ai préféré utiliser l'Ovomaltine.

Pour la déco, j'ai parsemé d'éclats de pralines roses et d'un peu de sauce chocolat.

Gâteau moelleux au chocolat en poudre

Ingrédients

 

3 œufs (blancs et jaunes séparés)

120 g de sucre

120 g de beurre fondu

150 g de farine

8 cuillères à soupe d'Ovomaltine

1/2 sachet de levure chimique

Beurre et farine pour le moule

 

Déco

Eclats de pralines

Sauce chocolat

 

Préparation

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Blanchir au batteur les jaunes d'œufs et le sucre. Faire fondre le beurre 2 fois 30 secondes au four à micro ondes. L'ajouter au mélange précédent en fouettant.

Ajouter la farine, l'Ovomaltine et la levure.

Monter les blancs en neige en les serrant avec une cuillère à soupe de sucre semoule.

Ajouter l'équivalent de deux cuillères à soupe de blancs en neige dans la pâte au chocolat et bien mélanger pour la détendre.

Ajouter enfin délicatement le reste des blancs en neige.

Verser dans un moule à manqué ou tout autre moule. Décorer suivant les envies.

Enfourner pendant 25 minutes. A déguster tiède ou froid.

Gâteau moelleux au chocolat en poudre
Voir les commentaires