Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #dessert tag

Tarte rustique aux fruits - Pommes, pêches, kiwis

18 Juin 2017 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Dessert, #Tarte, #Fruits, #Pommes, #Pêches, #Kiwi, #Amandes, #Confiture

La tarte rustique c'est vraiment celle qu'on fait vitre fait, bien fait. Pas besoin de tout sortir, on étale la pâte directement à la main sur la plaque de cuisson. Pas besoin de moule. On garnit avec ce que l'on a sous la main. Que du bonheur.

Sur le fond de tarte, on peut déposer de la confiture, de la crème de marron, ou encore tout ce qu'on veut qui supporte la cuisson.

J'ajoute toujours un peu de poudre d'amandes pour absorber le jus des fruits qui dégorgeraient.

Tarte rustique aux fruits - Pommes, pêches, kiwis

Ingrédients

 

Pâte brisée sucrée

150 g de farine

80 g de beurre pommade

1 pincée de sel

1 sachet de sucre vanillé

50 ml d'eau

 

Fond de tarte

2 cuillères à soupe de confiture de cerises

2 cuillères à soupe de poudre d'amandes

 

Garniture

1 pomme golden

2 pêches

2 kiwis gold

 

Amandes effilées

Citrons verts confits en petits dés

 

Préparation

 

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients de la pâte à la main ou au robot. La déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et l'étaler finement avec la paume de la main.

Répartir la confiture dessus puis saupoudrer de poudre d'amandes.

 

Eplucher, parer et découper les fruits puis les déposer sur là pâte en laissant 2 cm tout autour non garni.

 

Rabattre la pâte des pourtours sur les fruits.

Saupoudrer la pâte apparente de cassonade ainsi que les fruits. Parsemer de dés de citrons confits et d'amandes effilées.

 

Enfourner pour 40 minutes dans le bas du four.

 

Laisser tiédir et servir nature ou accompagné de crème chantilly.

 

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Cake au citron vert et au rhum

18 Juin 2017 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Cake, #Dessert, #Citron, #Citron vert, #Rhum, #Beurre, #Gâteaux

Tout le monde connaît le cake au citron, c'est un gâteau incontournable. J'ai eu envie de varier et j'ai utilisé des citrons verts pour changer un peu. Cette recette est inspirée du Grand Pierre Hermé.

Cake au citron vert et au rhum

Ingrédients

 

Pâte :

200 g de sucre de canne

Zeste d'un citron vert

3 œufs

100 ml de crème liquide

30 ml de rhum ambré

190 g de farine T55

1/2 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

65 g de beurre fondu et refroidi

 

Sirop :

75 ml d'eau

30 g de sucre

Jus d'un demi citron vert

 

Amandes effilées

Zestes de citron vert

 

Préparation

 

La veille

Prélever le zeste de citron et le mélanger au sucre dans un bol en l'écrasant bien avec le dos d'une cuillère pour que tous les arômes soient bien extraits et enrobent parfaitement le sucre.

Couvrir et réserver à température ambiante jusqu'au lendemain.

Le lendemain

Préchauffer le four à 160°C.

Déposer une feuille de papier cuisson dans un moule à cake en pliant les coins.

Faire fondre le beurre au four à micro-ondes et laisser refroidir.

Mélanger la farine avec la levure.

Ajouter les œufs au sucre parfumé réservé depuis la veille et les blanchir avec un batteur électrique.

Ajouter la crème liquide, le rhum et le sel, puis la farine avec la levure incorporée et préalablement tamisée.

Ajouter enfin le beurre fondu et bien homogénéiser.

Verser le tout dans le moule à cake.

Parsemer d'amandes effilées grillées et de zestes de citron vert.

(A ce stade, on peut laisser reposer la pâte au réfrigérateur quelques heures).

Enfourner pour 55 minutes dans le bas du four.

Le sirop (pendant que le cake cuit)

Verser le sucre et l'eau dans une casserole et porter à ébullition.

Laisser tiédir puis ajouter le jus de citron.

A la sortie du four, verser cuillère après cuillère le sirop sur le cake toujours dans son moule.

Laisser refroidir ainsi puis démouler.

Décorer le cake avec quelques rondelles de citron vert trempés dans un reste de sirop additionné d'un peu de miroir neutre.

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

4 Mars 2017 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Gaufre, #Liègeoise, #Liège, #Dessert, #Gâteau, #Vanille, #Pignon, #Sucre perlé

C'est un de mes plus beaux souvenirs avec ma Grand-Mère maternelle. Elle me gardait quand j'étais petite et elle faisait souvent des gaufres, des bugnes et des chichis pour toute la famille.

Sa recette ne s'est heureusement pas perdue et nous en faisons régulièrement. Je la partage donc aujourd'hui.

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

Ingrédients

 

500 g de farine

200 g de sucre en poudre

1/2 sachet de levure chimique

6 œufs

1 cuillère à café d'extrait de vanille

250 g de beurre fondu

50 g de pignons

50 g de sucre perlé

 

Préparation

 

Verser la farine, le sucre en poudre et la levure dans un saladier et bien mélanger.

Ajouter les œufs et l'extrait de vanille, puis le beurre fondu.

Ajouter enfin les pignons et le sucre perlé. Laisser reposer 1/2 heure.

Faire chauffer le gaufrier et déposer l'équivalent d'une bonne cuillère à soupe sur chaque empreinte. Laisser cuire jusqu'à ce que les gaufres soient dorées.

Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère
Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère
Les gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-MèreLes gaufres Liégeoises de ma Grand-Mère

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Galette des rois à la frangipane

6 Janvier 2017 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Dessert, #Nouvel an, #Roi, #Galette, #Rhum, #Amandes

L'incontournable galette des Rois à la frangipane. Je l'ai longtemps préférée à la brioche, mais j'avoue qu'avec le temps, j'aime bien les deux.

Je n'ai pas eu le temps de faire de belles photos car des invités surprise ont débarqué et heureusement que j'avais assez de pâte et de frangipane, car j'ai du faire une autre galette vu les gourmands qui étaient là. Nous avons donc dégusté la seconde au sortir du four et c'était juste une tuerie...

Galette des rois à la frangipane

Ingrédients

1/2 pâte feuilletée inversée préparée la veille (recette ici)

1/2 crème frangipane (recette ici)

1 jaune d'œuf pour la dorure

Préparation

Préchauffer le four à 200°C.

Couper la pâte en deux morceaux dont un un peu plus grand que l'autre.

Etaler la moitié de pâte la plus grande et foncer un moule (ici, un moule rectangulaire de 25 cm x 10 cm).

Un léger fleurage du plan de travail est à peine nécessaire. La pâte se travaille très bien et ne colle pas du tout.

Galette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipane

Garnir avec la crème frangipane. Déposer une fève.
 

Galette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipane

Etaler la seconde moitié de pâte et la déposer sur la pâte garnie.

Bien pincer les deux pâtes ensemble pour coller. Oter le surplus de pâte en passant le rouleau de pâtisserie sur les bords du moule.

Galette des rois à la frangipane

Faire de petites entailles sur chaque dessin du moule à l'aide d'un pic en bois pour ne pas abîmer le moule. Décorer la galette en traçant des traits avec un couteau.

Recouvrir de jaune d'œuf.

Galette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipane

Enfourner pour 25 minutes.

Déguster tiède ou froid.

Galette des rois à la frangipaneGalette des rois à la frangipane

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

20 Décembre 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Fougasse, #Boulange, #Oranger, #Fleur, #Pompe à huile, #Noël, #Dessert, #Treize desserts

La pompe à huile est une fougasse parfumée à la fleur d'oranger et fait partie des treize desserts de Noël de notre belle Provence.

J'ai retrouvé les saveurs des fougasses de mon enfance lors d'un cours de cuisine avec Vincent Catala, Chef Pâtissier, pendant lequel nous avons revisité ces fameux treize desserts de Noël (Ce cours fera l'objet d'un article ultérieur).

Ce jour-là nous avons revisité la pompe à huile avec de l'huile d'olive du Moulin d'Opio façon baba au Marc de Provence.

La recette que je développe ici a donc été adaptée pour la fougasse traditionnelle.

Cette recette est réalisée sur trois jours.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Ingrédients (pour 8 fougasses moyennes)

 

600 g de farine type 55 (200 g + 400 g)

40 g de levure de boulanger fraîche

110 ml d'eau tiède

30 ml d'eau de fleur d'oranger

125 g de sucre de canne

3 œufs

150 g d'huile d'olive

1 zeste d'orange

 

A la sortie du four

25 ml d'eau de fleur d'oranger

25 ml d'huile d'olive

Sucre en poudre

 

Préparation

 

Jour J-2 / Préparation du levain

Emietter la levure dans l'eau tiède et la fleur d'oranger. Ajouter 200 g de farine.

Bien mélanger, filmer et laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.

 

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Jour J-1 / Préparation de la pâte

Le levain a bien fermenté. Enlever le film et ajouter le zeste d'une orange non traitée.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Mettre le reste de farine (400 g) dans le bol d'un robot muni du crochet avec le sucre de canne, le sel, l'huile d'olive et les œufs.

Laisser tourner quelques minutes à vitesse moyenne.

Ajouter le levain avec les zestes d'orange et poursuivre le pétrissage à voitesse moyenne jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et brillante.

Filmer la pâte et la laisser reposer toute la nuit au réfrigérateur.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Jour J - Façonnage et cuisson

Préchauffer le four à thermostat 180°C.

Verser la pâte sur le plan de travail et la détailler en huit parts égales.

Garder la pâte non utilisée au frais pendant le façconnage de chaque fougasse.

Chasser l'air des pâton et les mettre en forme avec la paume de la main.

Faire des entailles au ciseau comme sur une feuille.

Déposer les fougasses sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Laisser lever jusqu'à ce qu'elles doublent de volume.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Enfourner pour 12 à 15 minutes en chaleur tournante (à adapter en fonction de chaque four). Les fougasses doivent être dorées mais pas trop colorées.

Dès qu'elle sont sorties du four, badigeonner au pinceau le dessus des fougasses avec le mélange huile d'olive/eau de fleur d'oranger. On entend alors un délicieux crêpitement, j'adore...

Saupoudrer les fougasses avec un peu de sucre en poudre.

Laisser refroidir sur une grille.

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)

Bonne dégustation !!

Fougasse à la fleur d'oranger (pompe à huile)
Voir les commentaires

Glace vanille noix de Pécan caramélisées

23 Juin 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Glace, #Pécan, #Vanille, #Caramel, #Dessert, #Caramélisées, #Cornet, #Noix

Cette glace, c'est juste une tuerie. Riche, certes, mais c'est tellement bon.....

Même principe que la crème anglaise, avec de la crème pour plus d'onctuosité. Je prépare la base de la glace la veille et la laisse toute la nuit au réfrigérateur. La prise en turbine est ainsi très rapide (la glace est prête en 20 minutes).

La fameuse marque que l'on s'arrache peut aller se rhabiller, cette glace maison est bien meilleure.

En utilisant la même base de glace, on peut décliner la garniture suivant ses envies.

Glace vanille noix de Pécan caramélisées

Ingrédients

 

Glace

4 jaunes d'œufs (gros = 85/90 g)

90 g de sucre

1 cuillère à café d'extrait de vanille

300 ml de lait

200 ml de crème liquide

 

Garniture

100 g de noix de pécan

50 g de sucre

Sauce caramel

 

Préparation

 

Dans une jatte, blanchir les jaunes avec le sucre et la vanille.

Faire chauffer le lait et la crème à la limite de l'ébullition.

Délayer peu à peu les jaunes blanchis avec le le mélange lait/crème puis remettre le tout dans la casserole et faire épaissir sur feu moyen quelques minutes. Réserver puis laisser refroidir au réfrigérateur avant de mettre en sorbetière pour faire prendre la glace.

Couper les noix de pécan en petits morceaux, les faire chauffer dans une poêle avec le sucre et faire caraméliser sur feu moyen. Laisser refroidir.

Lorsque la glace est prise, la verser dans le récipient de conservation en alternant avec les noix de pécan et un peu de sauce caramel. Donner 2 ou 3 tours avec une maryse.

Réserver au congélateur ou déguster immédiatemment.

Bonne dégustation !! Sans modération..... :) :)

Voir les commentaires

Pavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits frais

19 Juin 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Pavlova, #Meringue, #chantilly, #fruits, #Dessert, #Mascarpone, #Crème, #Vanille

C'est un dessert très simple à réaliser et incroyablement léger. Avec tous les fruits dont on dispose en cette saison, le choix est vaste et les combinaisons nombreuses. Je l'ai réalisé pour la fête des pères à la demande de ma fille et c'était un très bon choix.

J'ai coloré la meringue en rose et saupoudré la pavlova de sucre glace additionné de colorant, ce qui a donné encore d'autres contrastes de couleurs à ce dessert.

La meringue est croustillante et très moelleuse et légère à la fois. Les fruits frais apportent de la fraîcheur en fin de repas.

Pavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits frais

Ingrédients (pour 12 à 15 personnes)

 

Meringue

130 g de blancs d'œufs

130 g de sucre en poudre

130 g de sucre glace

Zeste d'un citron vert

Colorant rose

1 pointe de crème de tartre

 

Chantilly

250 g de mascarpone

300 ml de crème liquide 30% de matières grasses

1/2 cuillère à cafe de vanille en poudre ou d'extrait de vanille

2 cuillères à soupe de sucre

 

Garniture

125 g de framboises

250 g de fraises

100 g de myrtilles

1/2 ananas

1/2 mangue

Quelques cerises

1/2 abricot, 1/2 pêche, quelques groseilles, feuilles de menthe

Zeste d'un citron vert

Sucre glace mélangé à peu de colorant vert prairie

 

Préparation

 

La veille.

1. Mélanger tous les ingrédients de la chantilly et laisser au frais toute la nuit.

 

2. Préparation de la meringue (le soir).

Préchauffer le four à 130°C.

Verser les blancs d'œufs dans un saladier et ajouter la pointe de crème de tarte. Commencer à les monter au batteur.

Dès qu'ils sont un peu fermes, ajouter le sucre en plusieurs fois en continuant de battre pour obtenir une meringue bien ferme.

Ajouter le colorant et bien homogénéiser.

Ajouter enfin le sucre glace et la moitié du zeste de citron vert en les incorporant délicatement avec une maryse.

Verser la meringue dans une poche à douille et la déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson en formant un cercle en partant du centre.

Former un boudin sur tout la circonférence pour former un rebord et pouvoir garnir la meringue par la suite.

Saupoudrer du reste de zeste.

Enfourner pour 20 minutes puis baisser la température à 100°C pendant 40 minutes (1 heure au total). A la fin du temps de cuisson, couper le four et laisser la meringue y refroidir toute la nuit.

Pavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits fraisPavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits fraisPavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits frais
Pavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits fraisPavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits frais

Le jour même.

 

1. Laver sécher, éplucher et parer les fruits. Détailler les fraises en 2 ou 4 (en garder un peu pour la déco dessus), l'ananas en quelques tranches fines et en petits dés et les mangues en fines tranches. Réserver.

 

2. Monter la crème chantilly bien ferme. La mettre dans une poche à douille et en garnir l'intérieur de la meringue et dressant à la fin de jolies formes sur le pourtour.

 

3. Déposer les fruits sur la chantilly en les disposant suivant son envie. Saupoudrer du zeste d'un citron vert, puis saupoudrer de sucre glace coloré et tamisé.

 

Pavlova meringue citron vert, chantilly mascarpone vanille et fruits frais

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Glace à la cerise

2 Juin 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Glace, #Cerises, #Dessert, #Sorbetière, #Fruit

C'est la saison des cerises et il fait chaud, alors rien de tel qu'une bonne glace à la cerise.

On peut remplacer les cerises par des fruits frais ou des fruits au sirop selon les goûts (fraises, framboises, mûres, melon, pêches, ananas, etc...)

Glace à la cerise

Ingrédients (à adapter à chaque sorbetière)

On obtient environ 1,7 litres de glace

 

250 g de cerises dénoyautées

1,5 cuillères à soupe de jus de citron pressé

245 g de sucre (80 g + 165 g)

240 ml de lait

480 ml de crème liquide

1 cuillère à café d'extrait de vanille

 

Préparation

 

Mettre les cerises dénoyautées, le jus de citron et 80 g de sucre dans un bol et laisser fondre le sucre doucement en laissant les cerises mariner pendant au moins 2 heures.

Glace à la ceriseGlace à la ceriseGlace à la cerise

Au bout de ce temps, dans un autre récipient, verser le lait et le reste de sucre et fouetter jusqu'à dissolution totale du sucre. Ajouter la crème liquide et la vanille en continuant de fouetter.

Glace à la cerise

Mixer les cerises macérées et les incorporer à la préparation.

Sur la photo de présentation de la recette, j'ai mixer avec un robot puissant et je n'ai pas eu besoin de filtrer la préparation, la coloration est naturelle grâce aux pigments de la peau.

J'en ai refait en mixant avec un mixer plongeant beaucoup moins puissant, et là il a fallu passer la préparation au chinois, les morceaux de peau étant trop gros. La glace obtenue est beaucoup plus claire.

Verser le tout dans le bol de la sorbetière et lancer le programme en fonction de votre machine (environ 30 à 40 minutes suivant l'appareil).

Glace à la ceriseGlace à la ceriseGlace à la cerise

Et pour un plus beau visuel au moment du service, on peut faire la glace en deux fois, en rajoutant un peu de colorant dans la seconde moitié et mêler légèrement les deux glaces.

J'ai servi la glace avec un petit Get maison (recette ici). Il a fallu faire plusieurs services.......

Glace à la ceriseGlace à la ceriseGlace à la cerise

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Pots de crèmes dessert au chocolat

9 Avril 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Crème, #Dessert, #Flan, #Chocolat, #Pot, #Vermicelles, #Pâques

Plus de yaourt dans le frigo mais des chocolats de Pâques, les crèmes dessert au chocolat sont devenues une évidence.

J'ai trouvé cette recette sur le net (ici). Je voulais une surface croquante, j'ai donc rajouté ma petite touche personnelle avec les vermicelles en chocolat. Je procède légèrement différemment dans la fonte du chocolat par rapport à la recette initiale, mais çà ne change pas grand chose.

Pots de crèmes dessert au chocolat

Ingrédients (pour 6 pots)

 

4 jaunes d'œufs

1 œuf entier

40 g de sucre de canne vanillé

200 ml de crème liquide

300 ml de lait

250 g de chocolats de Pâques

Vermicelles de chocolat

 

Préparation

 

Casser le chocolat en morceaux dans une casserole et verser dessus le lait et la crème. Faire fondre le chocolat tranquillement à feu doux.

Dans un saladier, blanchir les 5 jaunes d'œufs avec le sucre. On obtient une belle crème onctueuse. Ajouter le blanc sans fouetter. Verser le lait chocolaté chaud sur la préparation et remuer sans fouetter.

 

Pots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolat
Pots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolat

Préchauffer le four à 150°C.

Verser la crème des les pots. Saupoudrer de vermicelles en chocolat. A ce stade , je ne savais pas si ils allaient couler ou fondre.

Déposer les pots dans un plat à gratin rempli d'eau aux 3/4.

Enfourner pour 30 minutes. Eteindre le four et laisser les crème refroidir complètement dedans.

J'ai remis du vermicelles sur les crèmes à ce moment.

Une fois refroidies, mettre les crème au frais pour 1 heure au minimum.

Croquant dessus super réussi !!

Pots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolatPots de crèmes dessert au chocolat
Pots de crèmes dessert au chocolat

Bonne dégustation !!

Pots de crèmes dessert au chocolat
Voir les commentaires

Gâteau moelleux au chocolat en poudre

1 Novembre 2015 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Gâteau, #Chocolat, #Dessert, #Moelleux, #Ovomaltine, #Cacao

Cette année, j'ai beaucoup de mal avec le changement d'heure et tous les matins, je suis debout à 06:00 !!!!

N'étant pas très canapé-télé, en ce beau dimanche matin, je me suis mise à cuisiner. J'ai commencé par des flanby maison, ce gâteau moelleux au chocolat dont la recette originale se trouve ici et un superbe feuilleté aux pommes. Et voilà, il est 10:00 et tout est fini !!!!

La recette originale se fait avec du Nesquick, j'ai préféré utiliser l'Ovomaltine.

Pour la déco, j'ai parsemé d'éclats de pralines roses et d'un peu de sauce chocolat.

Gâteau moelleux au chocolat en poudre

Ingrédients

 

3 œufs (blancs et jaunes séparés)

120 g de sucre

120 g de beurre fondu

150 g de farine

8 cuillères à soupe d'Ovomaltine

1/2 sachet de levure chimique

Beurre et farine pour le moule

 

Déco

Eclats de pralines

Sauce chocolat

 

Préparation

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Blanchir au batteur les jaunes d'œufs et le sucre. Faire fondre le beurre 2 fois 30 secondes au four à micro ondes. L'ajouter au mélange précédent en fouettant.

Ajouter la farine, l'Ovomaltine et la levure.

Monter les blancs en neige en les serrant avec une cuillère à soupe de sucre semoule.

Ajouter l'équivalent de deux cuillères à soupe de blancs en neige dans la pâte au chocolat et bien mélanger pour la détendre.

Ajouter enfin délicatement le reste des blancs en neige.

Verser dans un moule à manqué ou tout autre moule. Décorer suivant les envies.

Enfourner pendant 25 minutes. A déguster tiède ou froid.

Gâteau moelleux au chocolat en poudre
Voir les commentaires