Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
passion-cuisine-de-sylvie.over-blog.com/

Articles avec #orange tag

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

20 Décembre 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Fougasse, #Anis, #Orange, #Confite, #Ecorce, #Pompe, #Huile, #Noël, #Provence

Voici une autre version de pompe à huile, toujours avec de la fleur d'oranger mais avec en plus des grains d'anis vert et des écorces d'oranges confites.

Encore une spécialité provençale qui fait partie des treize desserts de Noël.

C'est juste une tuerie que j'adore préparer.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Ingrédients (Pour 8 moyens ou 12 petits)

 

Levain

180 g de farine T55

110 g de lait entier

42 g de levure fraîche de boulanger (1 cube)

 

Pâte

420 g de farine T55

100 g de sucre

7 g de sel

La totalité du levain de la veille

2 œufs + 1 jaune d'œuf (l'ensemble œufs + jaune pesant ± 120 g)

65 g d'huile d'olive

38 g d'eau de fleur d'oranger

25 g d'eau

70 g de beurre doux en dés

6 g de grains d'anis

70 g d'écorces d'oranges confites en dés

 

Sucre en poudre

50 g d'huile d'olive

50 g d'eau de fleur d'oranger

 

Préparation

 

Jour J-2

Préparer le levain.

Mettre la farine et le lait dans un bol. Emietter la levure fraîche dessus. Mélanger et laisser reposer à température ambiante jusqu'au lendemain.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Jour J-1

On a obtenu un beau levain.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Mettre la farine, le sucre, le sel, les œufs et le jaune, l'huile d'olive, la fleur d'oranger et l'eau dans le bol d'un robot équipé du crochet.

Faire tourner pendant environ 10 minutes puis ajouter le beurre coupé en dés.

Pétrir jusqu'au plein développement du gluten (on voit la formation de fils, la pâte devient élastique, si elle casse quand on tire dessus, il faut pétrir encore).

Ajouter les grains d'anis et les dés d'oranges confites. Pétrir juste pour bien homogénéiser.

Débarrasser dans un un grand saladier, couvrir (ou comme moi dans un grand sac à zip fariné) et laisser lever au réfrigérateur toute la nuit.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Jour J

Sortir la pâte du réfrigérateur. La peser et la diviser en douze parts égales.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Etaler chaque pâton avec la paume de la main en forme ovale.

Découper trois encoches au centre. J'ai utilisé une carte de fidélité format carte de crédit (une que j'utilise très rarement et bien nettoyée bien sûr). Puis découper quatre petites encoches à l'extérieur entre chaque encoche du centre.

Déposer les fougasses sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé et laisser lever trente minutes à température 40°C dans le four ou jusqu'à ce que la pâte double de volume si la température ambiante n'est pas très élevée.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante.

Enfourner à mi-hauteur deux plaques à la fois pour 12 minutes en inversant les plaques à mi-cuisson (passer la plaque de dessous au dessus et vice-versa).

Mélanger l'huile d'olive et la fleur d'oranger.

Dès la sortie du four, badigeonner les fougasses avec le mélange huile d'olive/fleur d'oranger en l'agitant très souvent avec le pinceau car l'huile remonte à la surface.

Saupoudrer immédiatement avec le sucre en poudre.

Laisser refroidir sur une grille.

Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confitesFougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites
Fougasse (pompe à huile) à l'anis vert, à la fleur d'oranger et aux écorces d'oranges confites

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Crêpes Suzette

30 Janvier 2016 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Crêpe, #Suzette, #Citron, #Chandeleur, #Orange, #Grand Marnier

La crêpe Suzette trouve son origine (comme beaucoup de recettes) dans un accident.

Alors que le jeune apprenti pâtissier Henri Charpentier confectionnait des crêpes devant le Prince de Galles de l'époque à l'aide d'un petit fourneau à alcool portatif, Il renversa de l'alcool sur sa pile de crêpes qui s'enflammèrent avec la proximité du fourneau.

Il ajouta du sucre dessus, qui caramélisa immédiatement au contact du feu, et déclara qu'il venait d'inventer une nouvelle façon de faire des crêpes en l'honneur de Son Altesse Royale. Le Prince, très flatté, se retourna vers sa ravissante invitée prénommée Suzette et demanda au pâtissier de baptiser sa nouvelle recette "Crêpe Suzette" en hommage à sa beauté.

Crêpes Suzette

Ingrédients (pour 16 crêpes Ø 20 cm)

 

Pâte à crêpes

240 g de farine

1/2 litre de lait

2 œufs

1 pincée de sel

2 cuillères à soupe d'huile d'olive

2 cuillère à café de rhum

 

Pour la sauce Suzette

200 g de sucre en poudre

Jus de 4 oranges (ou 12 clémentines)

Jus de 4 citrons

250 g de beurre coupé en dés

1 verre à liqueur de Grand-Marnier

 

Préparation

 

1. Crêpes

Mettre tous les ingrédients dans le bol d'un robot et mixer jusqu'à obtention d'une pâte homogène sans grumeaux. (Sans robot, procéder de même avec un mixer plongeant).

Laisser reposer la pâte au moins une heure.

Préparer les crêpes en versant 1/2 louche dans une poêle anti-adhésive assez chaude sans matière grasse. Les retourner dès que le bord commence à se colorer.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette

2. Sauce Suzette

Mettre le sucre dans une poêle chaude. Dès que le sucre a fondu en caramel, ajouter le jus des fruits (on obtient entre 250 et 280 ml de jus).

Laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que le caramel soit bien fondu dans le jus.

Ajouter le beurre. Dès qu'il est complètement fondu, ajouter le Grand-Marnier et flamber.

Laisser réduire quelques minutes.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette
Crêpes SuzetteCrêpes Suzette

Passer chaque crêpe dans la sauce en veillant à bien imprégner toutes les faces des crêpes. Plier en deux puis en quatre.

Crêpes SuzetteCrêpes SuzetteCrêpes Suzette

Déposer les crêpes dans le plat de service et napper du jus restant.

Crêpes Suzette

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires

Pain d'épices

1 Juin 2014 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Pain, #Epices, #Orange, #Confite, #Cannelle, #Cumin, #Miel

Le pain d'épices (ou pain d'épice) est un gâteau au miel aromatisé avec diverses épices. Il est apparu au Moyen Âge en Chine puis en Europe (Source Wikipédia).

Personnellement, je l'aime avec un peu de beurre dessus et trempé dans un bon café.

Pain d'épices

Ingrédients (pour 2 pains d'épices)

 

250 ml de lait

500 g de miel

100 g de beurre

1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger

500 g de farine

30 g de cassonade

1 cuillère à café de bicarbonate

1 cuillère à café de cannelle

2 pincées de cumin

2 pincées de gingembre en poudre

1/2 cuillère à café de sel

1/2 cuillère à café de grains d'anis

100 g d'écorces d'oranges confites

 

Facultatif : amandes effilées

 

Préparation

 

Préchauffer le four à 150°C.

 

Faire chauffer doucement le lait avec le miel pour le dissoudre. Hors du feu, ajouter le beurre en morceaux et le faire fondre. Laisser refroidir. Ajouter l'eau de fleur d'oranger. Réserver.

 

Pain d'épicesPain d'épicesPain d'épices

Dans un bol, mélanger la farine, la cassonade, le bicarbonate et les épices.

Ajouter le mélange lait/miel. Bien homogénéiser.

Ajouter les écorces d'oranges et les grains d'anis.

Pain d'épicesPain d'épicesPain d'épices
Pain d'épicesPain d'épicesPain d'épices

Verser dans deux moules à cake beurrés ou recouvert de papier sulfurisé.

Parsemer éventuellement d'amandes effilées.

Enfourner pour 1 h et 10 minutes.

 

Pain d'épicesPain d'épicesPain d'épices

Bonne dégustation !!

Pain d'épices
Voir les commentaires

Ecorces d'oranges confites

17 Décembre 2013 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Orange, #Orangette, #Ecorces

J'ai suivi la recette très bien expliquée de Chef Simon que vous retrouvez en détails ici.

Ecorces d'oranges confites

Je reproduis intégralement la recette de Chef Simon ci-dessous :

 

Ingrédients

 

Oranges

Eau

Sucre

(Chocolat si orangettes)

 

Préparation

 

1. Parer les extrémités de l'orange.

2. Poser le fruit sur une de ses bases.

3. Glisser la lame d'un couteau bien aiguisé entre la pulpe et l'écorce (peler à vif).

4. J'ai volontairement laissé un tout petit peu de pulpe sur l'écorce pour le goût.

5. Parer et détailler l'écorce en bâtonnets réguliers.

6. Placer les lanières d'écorces dans une casserole et couvrir d'eau froide, porter au feu et arrêter dès l'ébullition. Répéter l'opération au moins 3 fois.

7. Refroidir et égoutter. Peser les écorces blanchies. Recouvrir d'eau à hauteur et incorporer le même poids de sucre que d'écorces.

8. Laisser cuire 20 à 30 mn a feu très doux et laisser refroidir les écorces dans le sirop.

6. Poser les écorces sur grille pour les égoutter et laisser sécher 24 heures à l'air libre.

7. et les enrober dans du sucre cristallisé et laisser sécher avant de déguster.

8. Pour les accros du chocolat faire fondre celui ci à température douce au bain marie puis tremper les écorces au 3/4 du bout des doigts et les laisser sécher sur feuille de papier sulfurisé.

9. Et voilà ! Il n'y a plus qu'à les offrir ou les manger ;) C'est vous qui voyez !

Ecorces d'oranges confitesEcorces d'oranges confites

Bonne dégustation !!

Voir les commentaires