Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
passion-cuisine-de-sylvie.over-blog.com/

Limoncello

26 Avril 2013 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Liqueurs, #Citron

A boire bien frais, mais avec modération...si on peut ;-)

A boire bien frais, mais avec modération...si on peut ;-)

L'été arrive et on apprécie un bon limoncello bien frais à la fin des repas en famille ou entre copains. Les citrons du jardin étant à point, il est temps de préparer ce délicieux breuvage.

Pour 5 litres de limoncello fini (environ 40 degrés) :

1ère étape :

20/25 citrons non traités et utilisés très rapidement après cueillette

2 litres d'alcool à 95°C (dans les supermarchés en Italie)

2ème étape :

1,6 kg de sucre semoule

2 litres d'eau

Rincer les citrons à l'eau claire et les essuyer.

A l'aide d'un économe, prélever le zest en faisant attention de ne pas prendre la peau blanche qui rendrait le limoncello amer et imbuvable.

Déposer les zests dans un récipient en verre et verser l'alcool dessus.

LimoncelloLimoncello

Fermer le récipient et laisser infuser dans un endroit frais et sec pendant un mois.

LimoncelloLimoncello
Limoncello

Au bout d'un mois, filtrer la préparation à travers un filtre à café.

Mettre le sucre et l'eau dans une casserole et porter à ébullition. Laisser bouillir 1 minute puis laisser refroidir.

Quand le sirop est froid, mélanger avec la préparation précédente et laisser infuser encore pendant un mois.

Limoncello

Passé ce temps, je verse le limoncello en bouteilles et je le conserve au congélateur jusqu'à dégustation. Vu le degré d'alcool obtenu, aucun risque de congélation !

Bonne dégustation !!

Limoncello
Voir les commentaires

Tarte mousse coco-citron vert / fruits rouges

22 Avril 2013 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Coco, #Dessert, #Michalak, #Citron vert, #Tarte

Une tarte originale, très légère et très fraîche

Une tarte originale, très légère et très fraîche

Pour la pâte sucrée (Recette de Christophe Michalak) :

- 190g de farine
- 20g de fécule de pommes de terre
- 90g de sucre glace
- 130g de beurre bien froid
- 35g de poudre d'amandes
- 1 oeuf de 50g (sans la coquille)

Pour la mousse au lait de coco :

200 ml de lait de coco

1 citron vert (50 ml de jus + le zest)

12 g de noix de coco râpée

250 ml crème fraîche entière (crème fleurette)

2 cuill. à soupe de sucre

3 feuilles de gélatine (6g)

2 cuill. à soupe de sucre glace

Pour la décoration :

200 g de fruits rouges (surgelés)

Copeaux de noix de coco

Sucre coloré

Zests de citron vert

----------

1. Préparation de la pâte :

Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace. Couper le beurre et le travailler à la main. Ajouter l'œuf.

J'ai utilisé le robot Thermomix sur le programme pâte pendant 2 minutes. Il vous faudra sans doute rajouter de la farine pour obtenir une consistance suffisamment ferme.

Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, former une boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation (idéalement toute une nuit).

Préchauffer le four à 180°C. Etaler la pâte en rectangle sur une feuille de papier sulfurisé sur une hauteur de 2 mm environ et la piquer à l'aide d'une fourchette. Travailler rapidement, la pâte se ramollit vite…

Retourner la feuille de papier sulfurisé avec la pâte étalée sur un moule à baguettes, laisser la feuille de papier dessus, et faire cuire à blanc une dizaine de minutes. Oter le papier et prolonger la cuisson de 10 minutes.

Laisser refroidir et réserver.

2. Mousse au lait de coco et citron vert :

Mettre la crème liquide dans un bol, déposer les fouets du batteur de dans et mettre le tout au congélateur.

Faire ramollir la gélatine 10 min dans de l'eau froide.

Pendant ce temps, faire chauffer le lait de coco, la noix de coco râpée, le zest, le jus du citron vert et le sucre en poudre dans une petite casserole sans faire bouillir puis, hors du feu, faire fondre la gélatine préalablement essorée entre vos doigts.

Laisser refroidir (sinon le liquide chaud fera retomber la chantilly). On peut mettre le mélange au frais quelques minutes.

Dès que la gélatine commence à prendre, monter la crème très froide en chantilly en ajoutant le sucre glace à la fin. Ajouter petit à petit le lait de coco sucré en soulevant la masse avec une spatule. Garder au frais 10 minutes.

Mettre l'appareil dans une poche à douille et remplir les empreintes de pâtes selon les motifs de votre choix.

Recouvrir de fruits rouges et saupoudrer de copeaux de noix de coco, de sucre coloré et de quelques zeste de citron vert.

Tarte mousse coco-citron vert / fruits rougesTarte mousse coco-citron vert / fruits rouges
Tarte mousse coco-citron vert / fruits rouges
Voir les commentaires

Fougasse aux olives

20 Avril 2013 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Fougasse, #Olives, #Tomate

Une fougasse irrésistible

Une fougasse irrésistible

Ingrédients :

- 210 ml d'eau

- 380 g de farine

- 1 cuillère à café de sel bien bombée

- 1 petite cuillère à café de levure de boulangerie (1/2 sachet)

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- Coulis de tomates (ou sauce tomates au basilic, ou autre suivant les goûts)

- 50 g d'olives vertes et noires dénoyautées

- (ou fromage de chèvre, jambon, lardons, bref suivant les envies)...

- Herbes de Provence

Préparation :

- Mettre tous les ingrédients dans la cuve de votre machine à pain (dans l'ordre cité ci-dessus).

- Sortir le pâton après le programme levée en machine.

- Etaler la pâte en rectangle.

- Mettre au milieu la moitié des olives (ou de la garniture choisie) et recouvrir d'un peu de coulis de tomates

- Replier un des côtés par dessus et garnir à nouveau.

- Replier le dernier tiers et bien souder les bords.

- Poser le pâton sur une feuille de papier sulfurisé puis sur la plaque allant au four (sinon une fois étalée, plus moyen de la soulever pour la poser sur la plaque….).

- Etaler avec le rouleau à pâtisserie.

- Entailler, puis l'étirer pour agrandir les trous.

- Terminer par recouvrir avec le coulis restant.

- Ajouter des herbes de Provence et du poivre.

- Laisser lever la pâte 30 minutes à l'abri des courants d'air (moi je laisse dans mon four à 50°C).

- Préchauffer le four à 180°C.

- Cuire pendant 30 minutes.

La fougasse se déguste aussi bien tiède que froide, mais en général, elle n'a pas le temps de refroidir...

Fougasse aux olivesFougasse aux olivesFougasse aux olives
Fougasse aux olivesFougasse aux olivesFougasse aux olives
Fougasse aux olivesFougasse aux olives
Voir les commentaires

Macarons clémentines corses / canistrelli

19 Avril 2013 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Macaron, #Corse, #Clémentine, #Canistrelli

Une saveur exceptionnelle grâce aux clémentines Corses.

Une saveur exceptionnelle grâce aux clémentines Corses.

Pour une trentaine de macarons.

La ganache montée :

5 clémentines Corses – 150g de chocolat blanc – 200g de crème entière - colorant orange (facultatif)

La veille : presser et zester finement les 5 clémentines. Faire fondre dans une casserole à feu doux 150g de chocolat blanc avec les 200g de crème et 50g de jus de clémentine et un peu de colorant en poudre éventuellement, mélanger, ajouter les zestes, mélanger, lisser . Faire refroidir et laisser reposer jusqu'au lendemain au frais.

Le jour même : monter la ganache très froide en chantilly bien ferme, au batteur.

Mettre ensuite la ganache montée dans une poche à douille et conserver au frais en attendant de garnir les coques.

Emietter quelques canistrelli et réserver. (J'ai utilisé des canistrelli à la farine de châtaigne et à l'anis, les parfums ressortent bien).

Les coques :

270g de sucre glace

270g de poudre d'amandes

2 x 100g de blancs d'oeufs (séparés du jaune depuis 3 jours et sorti du frigo 2h avant utilisation)

270g de sucre en poudre

60 g d'eau

du colorant orange en poudre

-----

Mettre le sucre glace et la poudre d'amandes dans un mixeur et mixer par à-coups environ 30 secondes pour affiner les poudres.

Verser 100g de blancs d'oeufs sur le mélange poudre d'amandes - sucre glace.

Mélanger à l'aide d'une spatule rigide pour obtenir une sorte de pâte d'amandes assez épaisse.

Réserver.

Mettre 100g de blancs d'oeufs dans un cul de poule ou le bol d'un batteur.

En parallèle, dans une petite casserole, mélanger l'eau et le sucre en poudre.

Faire chauffer à feu moyen jusqu'à la température de 118 degrés (un thermomètre de cuisson est nécessaire).

Au moment où l'on débute la cuisson du sucre et de l'eau (étape du dessus), commencer à monter ces blancs d'oeufs en neige, à vitesse moyenne.

Quand le thermomètre atteint 114°C, faire aller le batteur à pleine vitesse.

Dès que le thermomètre atteint 118°C, ôter la casserole du feu et baisser le batteur à petite vitesse.

Verser petit à petit le sucre cuit dans les blancs en neige, tout en continuant à battre, et en le faisant couler le long du bord du bol, pour éviter les projections et éviter que les blancs ne retombent.

Quand tout le sirop est versé, faire de nouveau tourner le batteur à pleine vitesse et laisser tourner jusqu'à refroidissement de la meringue (environ 40°C).

Mélanger à la pâte d'amandes en plusieurs fois avec une maryse en soulevant bien la masse.

Mettre la moitié de la pâte dans une poche à douilles munie d'une douille lisse.

Ajouter le colorant à l'autre moitié de pâte et la mettre dans une seconde poche à douille munie d'une douille lisse.

Déposer des petits tas espacés sur des feuilles de papier cuisson (les macarons vont très légèrement s'étaler après avoir été déposés).

Pour faire les cœurs (idem pour les ronds de deux couleurs), déposer sur le contour l'appareil d'une des deux couleurs avec une douille de 2-3mm et remplir avec l'appareil de l'autre couleur.

Ensuite, mais rapidement avant que les coques ne sèchent, avec un cure-dent, tracer des formes suivant vos envies (des volutes, des traits, etc…) là où les couleurs se rejoignent.

Laisser reposer le temps que la surface du macarons ne colle plus quand on la touche.

Préchauffer le four thermostat 145 degrés et enfourner les macarons dans le bas du four (pour un four électrique) pendant 12 minutes (petits 2/2,5 cm Ø) 15 minutes (moyen 3/4 cm Ø) voire 17 minutes (gros 5cm Ø) en fonction de la taille des macarons.

Laisser totalement refroidir les coques avant de les décoller (en poussant par dessous plutôt que de tirer par dessus, ça permet de ne pas abimer les macarons.

Il ne reste plus qu'à garnir les macarons avec la ganache sur l'envers d'une coque, de déposer les canistrelli émiettés et de fermer avec une autre coque de la même taille.

Laisser reposer au frais 24 heures avant dégustation.

Macarons clémentines corses / canistrelliMacarons clémentines corses / canistrelli
Macarons clémentines corses / canistrelli
Voir les commentaires