Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eglade (ou éclade) de moules

21 Septembre 2014 , Rédigé par Sylvie Publié dans #Moule, #Eglade, #Eclade, #Charente, #Oléron, #Royan

Depuis quelques semaines, j'avais envie d'essayer de faire une églade de moules. Ce plat est une spécialité de Charente-Maritime et plus particulièrement, de l'île d'Oléron et de la région de Royan.

Donc, de retour de l'île d'Oléron où nous avons assisté à cette préparation, je me suis décidée à la préparer.

C'est un plat facile à faire, qui dégage des odeurs incroyables et qui est très convivial.

Par contre, il faut prévoir les rince-doigts car la cendre, même si elle a été dispersée, est partout sur les coquilles des moules.

Eglade (ou éclade) de moules

Ingédients (pour 2 personnes)

 

Eglade

2 litres de moules (1 kg)

Quelques feuilles de laurier (facultatif)

Aiguilles de pins

 

Accompagnement

Tartines de beurre salé

Vin blanc ou Pineau des Charentes

 

Matériel

Une planche en bois (à laisser tremper éventuellement dans de l'eau toute la nuit si elle est fine)

 

Préparation

 

Laver les moules sous l'eau claire. Il n'est pas nécessaire d'enlever la barbe si il y en a, celle-ci brûlera pendant la cuisson.

 

Eglade (ou éclade) de moules

Disposer longitudinalement quatre moules en forme de croix au cœur de la planche. Il faut veiller à placer vers le bas le côté qui va s'ouvrir.

Le début n'est pas facile car les moules ne tiennent pas forcément en équilibre sur la tranche. Pour les premières, il est préférable d'utiliser celles qui sont légèrement ouvertes et qui seront ainsi en équilibre sur leur deux coquilles. Il faut procéder délicatement car en plus, elles glissent et si l'une d'entre elles glisse sur le côté, elle entraîne les autres comme avec des dominos....

Disposer de nouveau quatre moules entre les précédentes, puis intercaler les autres moules de la même manière jusqu'à épuisement.

Eglade (ou éclade) de moulesEglade (ou éclade) de moules
Eglade (ou éclade) de moules

Recouvrir les moules d'aiguilles de pin sur une hauteur d'environ 10 cm. Si on veut y insérer des feuilles de laurier, il suffit de faire une première couche d'aiguilles de pin, de mettre des feuilles de laurier dessus et de recouvrir d'une seconde couche d'aiguilles de pin.

Déposer la planche dans un endroit dégagé et prendre les précautions nécessaires pour arrêter rapidement un feu lorsqu'il y a de grandes flammes. (Arroser la végétation alentour, garder un tuyau d'eau à portée, etc)

Eglade (ou éclade) de moulesEglade (ou éclade) de moulesEglade (ou éclade) de moules

Ensuite, rien de plus simple, il suffit d'enflammer. Çà prend très vite et les aiguilles de pin brûlent très bien.

Les moules vont s'ouvrir sous l'effet de la chaleur, perdre leur eau qui va se transformer en vapeur et permettre une bonne cuisson de ces dernières qui auront un inégalable goût fumé.

On peut rajouter des aiguilles de pin si on estime que les moules ne sont pas suffisamment cuites et renouveler l'opération. Il faut compter cinq minutes pour une bonne cuisson. C'est le temps que çà a duré pour ce plateau et les moules étaient parfaites.

Bien sûr, plus le plateau est grand, plus il faut de temps.

Quand tout a brûlé, disperser les cendres restantes avec un morceau de carton ou autre.

Eglade (ou éclade) de moulesEglade (ou éclade) de moules
Eglade (ou éclade) de moulesEglade (ou éclade) de moules

Servir avec des tartines de beurre salé et un bon vin blanc ou pineau des Charentes.

 

Bonne dégustation !!

Partager cet article

Commenter cet article